Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Alpimmo, Agence immobilière BOURG LES VALENCE 26500

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES: La région confirme la gratuité des manuels scolaires

Publiée le 07/01/2019

Le 20 décembre dernier, le conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes, a validé le budget primitif 2019 qui prévoit 42 millions d'euros pour l'achat des manuels scolaires des lycéens, au grand dam des libraires. 

Dans le contexte actuel où la question du pouvoir d'achat des familles s'est posé avec autant de difficulté, est-ce qu'on peut se permettre de leur dire "voilà (avec la réforme du Bac,ndlr) vous allez avoir une amputation du budget des familles très lourd, a expliqué le président de la région.

La Région va donc acheter tous les manuels et les distribuer gratuitement aux élèves à partir de septembre. Cette mesure était déjà en vigueur en Auvergne, alors qu'en Rhône-Alpes, les familles disposaient d'un "pass" de 100€ en seconde, et de 70€ en Première et Terminale. Les parents avaient alors 2 solutions: dépenser cette somme en librairie ou via une association de parents d'élèves qui organisaient des bourses aux livres. Avec un reste à charge pouvant aller jusqu'à 100 euros, l'achat d'un jeu de manuels étant estimé à 250€.

UN SYSTEME DEJA EXISTANT EN PACA ET EN ILE DE FRANCE

Ce système, déjà appliqué en Ile-de-France ou en Paca, représente un manque à gagner estimé à 30 millions d'euros par les libraires. Pour les rassurer, Laurent Wauquiez souhaite lancer des "marchés publics locaux" afin que les commandes profitent aux librairies "plutôt qu'aux grosses centrales de distribution". "La notion de marchés publics locaux n'existe pas, ça va à l'encontre de la réglementation française et européenne. Ensuite, c'est économiquement intenable" pour une librairies de répondre à ces marchés, a réagi le directeur du Syndicat de la librairie française (600 librairies indépendantes), Guillaume Husson.

"C'est très important que les gens viennent en librairies surtout cette année", ajoute de son côté Guillaume Decitre, président de l'enseigne homonyme, soulignant que le secteur était déja touché par le mouvement des gilets jaunes.

Du côté des parents d'élèves, la mesure est accueillie très favorablement. La FCPE qui milite depuis des annèes en faveur de cette gratuité par souci d'équité applaudit. La PEEP, qui s'inquiétait de la fin des Bourses aux livres qui permettaient un réel échange avec les parents, est rassurée à l'idée d'être toujours impliquée dans la distribution de manuels. Coût de cette mesure: 41 millions sur 2 ans pour l'achat de manuels (qui passeront en investissements) plus quelques millions pour l'organistion, contre 20 millions par an actuellment. 

  

Notre actualité